Nicolas, le papa de deux copines de mes enfants m'a envoyé un lien pour voir le  reportage d'Arte, « Planète alu » (http://www.youtube.com/watch?v=Qqy5aqJ8RO4).

alu

Au départ, je me suis dit que je n'avais pas 1h28 à perdre pour voir un reportage soporifique. Mais les trois premières minutes ont suffit à me convaincre d'arrêter tout ce que j'avais entrepris et m'ont poussé à regarder – très attentivement - ces 88 minutes.

Le reportage montre, entre autre, le lien plus que probable entre la présence d'aluminium dans un grand nombre de produits de notre vie courante avec la hausse considérable de cas de cancers ou de la maladie d’Alzheimer.

Je savais depuis longtemps que toutes les crèmes industrielles que l'on met sur notre peau et sur celle de nos enfants sont nocives pour nous ou notre environnement et à l'origine de problèmes hormonaux, et que l'intérêt financier des laboratoires passe toujours avant la santé publique.

Par contre, j'ignorais que l'aluminium pouvait être à ce point néfaste et surtout qu'il se retrouvait un peu partout autour de nous, même là où on ne s'y attend pas du tout, comme le maquillage et le dentifrice.

J'avais fait il y a quelque temps, du dentifrice maison car , comble du comble, certaines études montrent que les dentifrices du commerce dont la missions première est quand même de prévenir les caries, abîmeraient l'émail, et du coup, favoriseraient les caries.

Le reportage d'arte a eu l'effet d'un électro-choc (pour la petite anecdote, je ne savais pas encore qu'un électro-choc bien plus grand (« électro-choc moutsien ») me guettait, mais cela fera l'objet d'un prochain article).

Je me suis donc replongée dans mes formules, et j'ai réfléchi à ce que je voulais : une consistance pâteuse qui tient bien sur la brosse à dent, au goût de menthe (on peut choisir un autre parfum), se conservant minimum un mois, des exfoliants doux, plein de minéraux, et à ce que je ne voulais pas : de l'aluminium bien sûr, mais aussi de la cendre (oui, les dentifrices à la cendre existent, mais ça ne m'attirait pas du tout), en poudre, trop décapant, une haleine ne tenant pas toute la journée.

A la clé, deux recettes : une simple avec peu d'ingrédients, et une un peu plus complète. Mais les deux SANS ALUMINIUM !

20130406_174347

Pour une petit pot de dentifrice, version élaborée, il faut :

  • 2 cuillères à soupe bombées d'argile blanche (abrasif doux, calmante, purifiante)

  • 1 cuillère à soupe peu bombée de carbonate de calcium (épaississant, abrasif doux)

  • 1/3 de cuillère à café de bicarbonate de soude (pouvoir blanchissant)

  • 1 petite cuillère à café de lithotame, une petite algue rouge (très riche en oligo-éléments, comme le magnésium et le calcium)

  • de l'eau de menthe (pour le goût)

  • 1 cuillère à café de glycérine (pour un aspect plus gélifié)

  • 12 gouttes d'huile essentielle de menthe (j'ai choisi la menthe verte)

  • 20 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse (conservateur)

 

Pour la recette simplifiée :

  • 3 cuillères à soupe bombées d'argile blanche

  • 1 cuillère à soupe peu bombée de carbonate de calcium

  • 1/3 de cuillère à café de bicarbonate de soude

  • de l'eau minérale ou du robinet mais bouillie

  • 12 gouttes d'huile essentielle de menthe

  • 20 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse

 

Mélanger les poudres, rajouter l'eau (et la glycérine pour la version améliorée) jusqu'à ce que vous ayez obtenu la consistance qui vous convient, puis rajouter l'huile essentielle et le conservateur. C'est prêt. Voici le résultat de la version simplifiée  qui mets KO l’aïoli :

20130406_174525

Pour finir, deux astuces :

  • un petit remède de Moutsie (pour savoir qui est Moutsie, rendez vous très très vite) contre les maux de dents du week-end : sucer un petit bout de propolis ou un petit bout d'argile verte concassée. Ça devrait permettre de survivre  jusqu'au lundi matin.

  • Inutile d'acheter de l'hydrolat de menthe pour faire un dentifrice : il suffit de mettre une carafe d'eau au frais avec quelques brins de menthe au frigo ; 24h plus tard, l'eau aura pris le goût de la menthe.

 

A très vite pour un (pleins ?) article sur Moutsie...

Petite avant « goût » en image :

20130430_121303