Je suis passée à la radio il y a quelques jours pour l'émission Vive les Femmes, animée par la belle et pétillante Michèle Pierrard. A cette occasion, j'ai remercié mon homme pour ses encouragements, sa disponibilité quand je tente, j'essaie, je teste (souvent sur lui en plus....).

Et en regardant mon blog, je me suis rendue compte que je n'avais pas mis un seul article pour les hommes. Honte sur moi...

Bon, alors, je répare rapidement cet oubli avec une recette que j'ai réalisé un certain nombre de fois, et en plus avec des variantes.

 20130305_183820

1er essai : avec du savon d'alep, apaisant et aseptisant (recette inspirée du blog sophieaunaturel)

Il faut :

  • 60g de savon d'alep rapé ou coupé en petits morceaux

  • 125g d'eau

  • 10 g de cire d'abeille

  • 8g de macérat de calendula (ou tout autre huile végétale)

  • 5 g de beurre de karité

  • 3g de miel

  • 40 gouttes d'huile essentielle de lavande (vous pouvez choisir une autre huile essentielle si votre homme n'aime pas l'odeur de lavande)

  • 40 gouttes de conservateur

Réalisation : dans un premier récipient faire fondre le savon avec l'eau. Dans un second récipient, faire fondre la cire, le beurre et le macérât, puis verser dans le savon fondu. Quand le mélange est tiède ajouter le reste. Transférer dans un petit pot en verre style tapenade. 

 

2ème essai : avec du savon de marseille et une infusion de lavande et de mauve

20130305_17405620130311_150952

Moutsie (de l'association l'Ortie), m'a fait comprendre qu'il fallait utiliser les huiles essentielles de façon raisonnée. J'ai donc choisi de ne pas en utiliser dans ma recette, mais tout en ayant l'odeur et les effets de la lavande : j'ai remplacé l'eau par une infusion de mauve, qui a une action apaisante et adoucissante, et de lavande, qui est cicatrisante.

Il faut :

  • 60g de savon de marseille rapé ou coupé en petits morceaux

  • 125g d'infusion de lavande et de mauve : verser de l'eau bouillante sur une grosse pincée de lavande, et si vous avez, de mauve ; laisser infuser une dizaine de minutes, puis filtrer.

  • 10 g de cire d'abeille

  • 8g de d'huile de tournesol, d'olive (si le mâle n'a pas de vilains points noirs), sésame, noisette, bref, ce que vous avez sous la main

  • 5 g de beurre de karité

  • 3g de miel

  • 40 gouttes de conservateur

Réalisation : dans un premier récipient faire fondre le savon avec l'infusion filtrée. Dans un second récipient, faire fondre la cire, le beurre et l'huile, puis verser dans le savon liquide. Ajouter le reste des ingrédients et transférer dans un pot en verre.

20130308_072808

Résultat du test effectué non pas sur les animaux, mais sur le mari :

Meilleure texture : alep (le savon de marseille mousse trop sur le blaireau, et pas assez sur le visage dixit le chef)

Meilleure odeur : marseille (il n'est pas trop fan d'une odeur de lavande trop prononcée)

Meilleure sensation d'apaisement de la peau : égalité

Meilleure conservation : égalité

 

Pour conclure, je dirais que le savon de marseille moussant un peu trop, il suffira de rajouter un peu de matière grasse, donc augmenter légèrement la quantité du beurre de karité et de cire d'abeill pour atténuer l'effet moussant, ainsi que le miel pour compenser l'effet aseptisant du laurier contenu dans le savon d'alep. Mais l'idée d'utiliser une infusion plutôt qu'une huile essentielle peut être une bonne alternative écologique (dans certains cas).

Bientôt d'autres recettes en prévision de la fête de tous les papas merveilleux, notamment une spécialement dédicacée à l'homme de l'ombre de la France bleu Roussillon, qui m'a épaté par ses connaissances en cosméto... comme quoi, l'écolo-cosméto, ce n'est pas une question de sexe.

 

Vive les femmes et vive les hommes écolos !