J'ai animé un atelier fin août pour « les Parenthèses ».

Elles m'ont demandé de créer un sérum qui répondrait bien à leur peau déshydratée par la chimio.

J'ai commencé par me demander ce qu'était un sérum :en cosmétique, un sérum est un produit concentré qui contient peu ou pas d'eau et beaucoup plus de principes actifs qu’une crème de soin ordinaire .

Les sérums se caractérisent également par une texture ultrafine et pénétrante. Les actifs qu’ils contiennent agissent ainsi plus rapidement et plus efficacement pour un résultat immédiat.

J'ai donc opté pour une recette super hydratante, sans eau, mais avec de l'aloé véra, réparateur.

 

Recette pour 50ml de sérum (entre 1 et 2 euros) :

  • 20ml d'huile végétale :  au choix bellis (fait maison, donc quasi gratuite) ou germe de blé

  • 9 ml de gel aloé véra (facultatif : si vous n'en avez pas, rajoutez 9ml d'huile végétale)

  • 1 à 1,5% d'huile essentielle : au choix ou en mix, niaouli, petit grain, bois de rose, (max 20 gouttes)

  • 9 gouttes de conservateur, comme l'extrait de pépins de pamplemousse (si vous ne mettez pas de gel aloé véra, vous n'avez pas besoin de conservateur et votre sérum se conservera au moins 6 mois)

 

touille

Mélanger les huiles choisies avec les huiles essentielles, puis ajouter le gel aloé véra si vous avez choisi d'en mettre. Mélanger à nouveau, rajouter le conservateur si nécessaire et transférer dans le flacon.

 

Conservation : 1 mois (ou 6 mois sans aloé véra)

tous

Toujours dans une démarche écolo et de récup, un de mes collègues me garde systématiquement ses doses de vinaigrette des salades toutes prêtes. Ces tubes nous ont servi pour transférer le sérum. 

 

Pour vous permettre de choisir les ingrédients qui conviendront le mieux à votre peau, voici un petit rappel :

 

  • macérât de bellis : réputé pour être tenseur et galbant, il redonne fermeté à la peau. Favorise la tonicité de la circulation sanguine et décongestionne les zones œdémateuses. Apaisant et réparateur, il intervient dans le soulagement des tissus enflammés et abîmés.

  • Germe de blé : Nourrissante, riche et très émolliente, c'est une huile particulièrement remarquable pour les peaux sèches et déshydratées ; régénérante, protectrice et réparatrice ; anti-âge, elle nourrit les peaux matures en les préservant du vieillissement cutané ; raffermit les tissus cutanés par son action sur la perte d'élasticité de la peau . 

  • gel aloé véra : apaisant et cicatrisant utile pour soulager feu du rasoir, piqûres d'insectes, éraflures, acné, brûlures... ; hydratant et nourrissant grâce à sa structure, à sa richesse en vitamines et en acides aminés et grâce aussi à sa facilité de pénétration dans la peau ; purifiant et régénérant permettant l'élimination des cellules mortes et la croissance de nouvelles cellules ; astringent et raffermissant très utiles pour les peaux fatiguées et pour réguler les excès de sébum ; adoucissant

  • huile essentielle de bois de rose : puissant régénérateur tissulaire, raffermissant (bémol : en voie de disparition)

  • huile essentielle de petit grain : régénérant cutané, revitalisant tissulaire

  • huile essentielle de niaouli : stimulant veineux, tonique cutané (cernes)

 

A vous de choisir pour créer VOTRE sérum.

main