Il y a quelques années déjà, mon homme me parla pour la première fois de la « cold cream » comme d'une crème miracle pour nourrir et réparer les peaux très sèches et abîmées.

Puis récemment, une copine qui a pris du roaccutane pendant l'age béni de l'adolescence, m'a demandé si je ne pourrais pas lui concocter une crème hyper nourrissante pour ses mains qui craquellent et se fissurent tout au long de l'année depuis qu'elle a pris ce traitement.

Lors d'un atelier auprès de l'association « les parenthèses », les filles m'ont dit que  la chimio assèche aussi énormément la peau et qu'elles souhaiteraient faire une crème pour leurs mains très abîmées.

Je me suis donc décidée à me demander ce qu'était réellement la cold cream appelée aussi cérat de Galien :

galien

un cérat est une pommade à base de cire et d'huile. Galien est un médecin grec de l'antiquité (129 ?-216?) considéré comme le père de la pharmacie. Le cérat de Galien est une crème blanche, molle d'odeur de cire et de rose qui est conseillée en cas de peau sèche ou d'eczéma. C'est l'une des plus anciennes compositions dermatologiques qui soit arrivée jusqu'à nous.

 

Les ingrédients sont peu nombreux et faciles à trouver :

  • huile végétale d'amande douce : 26 grammes

  • hydrolat de rose : 16,5 grammes

  • cire d'abeille : 7,5 grammes

 

Il suffit de faire chauffer l'hydrolat d'un coté et l'huile et la cire de l'autre à 70 degrés . L'avantage avec la cire d'abeille c'est que c'est l'émulsifiant le plus facile à trouver dans les magasins bio ; l'inconvénient c'est que son utilisation est délicate : il faut que les deux phases, huileuse/aqueuse, soient à la même température, en l'occurrence, ici, 70° (pour info, la cire d'abeille fond à 62°). J'ai trouvé une solution pas chère : un thermomètre à roti (3euros)

20130929_164115

Une fois les deux phases à la même température, il suffit de verser l'eau dans l'huile et de touiller jusqu'à ce que la crème « prenne ».  On peut rajouter 5 gouttes d'huile essentielle de rose, de lavande ou de votre choix. Toutes les huiles essentielles sont plus ou moins bactéricides et fongicides, donc quelques gouttes dans cette crème pauvre en hydrolat suffiront pour prolonger sa durée de vie. Si vous ne souhaitez pas rajouter d'huile essentielle, conservez votre cérat au frigo.

A utiliser sur les mains, les pieds, les jambes, toutes les parties de peaux sèches ou abîmées.

20130925_154400

(ma crème est jaune car la cire d'abeille utilisée est pure et donc jaune)

 

Petite variante bien sympa: si vous n'avez pas d'huile d'amande douce, vous pouvez utiliser de l'huile d'olive, mais la crème aura un toucher plus gras et pénétrera plus lentement. Ça sera toute fois une bonne excuse pour rester tranquillement le soir sur le canapé le temps que la crème pénètre, sans pouvoir faire la vaisselle, coucher les enfants, ranger la maison etc... le « deuxième effet cold cream » en somme !

 

Petite mise en garde sur les hydrolats : un hydrolat est une eau florale, et rien de plus ! Donc évitez les ersatz d'hydrolats, avec quatre ou cinq ingrédients. Même les marques d'hydrolats connues et paraissant bio et naturelles ne le sont pas. Donc vérifiez les ingrédients de vos eaux florales avant de faire confiance à une marque renommée. Et si vuos n'en avez pas, mieux vaut une infusion faite maison qu'un faux hydrolat bien chimique.