Je rentre de quatre jours intensifs pendant lesquels j'ai suivi mon 2ème stage chez Moutsie « Plantes sauvages et fabrication de produits médicinaux et d'hygiène » (www.lortie.asso.fr)

Et comme en mai dernier lors du stage de botanique, je reviens transformée. J'ai appris une quantité fénoménale de choses, et cela m'a poussé à me poser encore plus de questions sur l'impact écologique de mes choix, de mon mode de vie.

Ce que j'aime avec Moutsie, c'est qu'elle est à fond écolo, mais elle ne juge pas ceux qui, comme vous et moi, ont des vies différentes. Elle propose des solutions alternatives adaptées à notre niveau d'acceptation du changement.

Pour mon 1er article suite à ce stage, je vais essayer de vous convaincre qu'on peut faire la vaisselle avec un produit ayant un impact écologique très faible.

Les bases lavantes (c'est elles qui font que ça "mousse") même issues de la chimie verte, sont non biodégradables et très polluantes, notamment en modifiant les hormones des poissons et en altérant la flore aquatique.

Voici la solution moutsienne.

Pour un litre de produit vaisselle, il faut :

- 900ml d'eau de cendre : dans un seau, mettre de la cendre de cheminée (la cendre de chêne sera plus efficace que celles des résineux, éviter aussi celle de noisetier qui tâche apparemment) ; recouvrir d'eau froide et attendre trois jours, en remuant de temps en temps (ou verser de l'eau bouillante et attendre trois heures pour les pressées), filtrer à l'aide d'un tamis recouvert d'un torchon, et vous obtenez de l'eau de cendre pleine de potasse (un peu de chimie : cendre + eau + un certain temps = potasse)

1

 

2

 

3

- 100ml de produit vaisselle bio (pour qu'il y ait un minimum de mousse, ce qui nous rassure quand même au départ).

4

Il suffit de mettre le produit vaisselle dans un flacon, rajouter l'eau de cendre, remuer doucement, et c'est prêt.

20131106_125938

 

Je fais ma vaisselle depuis deux jours avec, et j'avoue être assez bluffée car j'étais vraiment très très sceptique au départ.

20131106_130507

 

20131106_131410

On utilise que très peu de base lavante, c'est économique, rapide, efficace pour éliminer saleté et graisse.

Quelques variantes : on peut faire une variation un peu moins diluée avec 200ml de produit vaisselle bio + 800ml d'eau de cendre. Si vous n'avez pas d'eau de cendre (ce qui est mon cas, mais je vais réquisitionner celle de ma voisine), vous pouvez utiliser de l'eau de pluie, du robinet, des hydrolats ouverts depuis longtemps, ou un mix de tout.

 

Le produit vaisselle m'a vraiment bluffée, mais rien comparé aux alternatives au shampoing... dont je vous parlerai très prochainement...