J'ai enfin fini de tester toutes les alternatives aux shampoings conseillées par Moutsie (association l'ortie).

Pourquoi modifier nos habitudes et abandonner les shampoings ? 

Les shampoings, comme les gels douches, les produits vaisselle etc, contiennent des bases lavantes, qui, comme leurs noms ne l'indiquent pas, ne servent pas à laver mais à mousser. Or, la mousse ne lave pas. Mais pollue.

Avant de commencer à tester les alternatives aux shampoings, il faut donc bien avoir à l'esprit que l'on peut très bien se laver les cheveux sans pour autant se couvrir la tête de mousse. 

Voici le résumé de mes expériences :

oeuf

1ère alternative : l'oeuf

Il suffit de battre un ou deux oeufs, de l'appliquer comme du shampoing et de bien rincer. C'est l'alternative qui m'a le moins convaincu : mes cheveux sont restés lourds, un peu poiceux, comme gras. Je n'ai pas renouvelé l'expérience.

 

2ème alternative ; la saponaire

saponaire_fraiche

20131115_220436

20131115_220547

20131116_132255

La saponaire, appelée aussi herbe à savon, contient un tensio actif naturel qui donne une mousse fine. Il suffit de faire une infusion d'une poignée de fleurs sèches. Une fois l'infusion tidédie, on filtre et on se sert de cette infusion comme d'un shampoing. Pour me laver mes cheveux mi-longs, j'ai eu besoin d'environ 300ml d'infusion. Le résultat était tout à fait honorable. Mon seul bémol, c'est que je n'ai pas de saponaire près de chez moi.

 

3ème alternative : le lierre grimpant

lierre

20131113_081857

Le procédé est presque le même que pour la saponaire : j'ai fait une décoction (le lierre dans l'eau froide que portée à ébullition) qu'il faut ensuite filtrer et laisser tiédir. J'ai eu besoin d'environ 300ml également de décoction pour faire deux shampoings. Le résultat a été bluffant : mes cheveux étaient propres, brillants et regraissant moins vite. Pour les fois suivantes, j'ai rajouté un peu d'argile (le rinçage doit être beaucoup plus long, car sinon vous vous retrouvez avec des cheveux secs et "argileux"...).. La fois d'après j'ai rajouté de la poudre d'ortie et de l'huile essentielle de romarin et de la lavande pour combattre quelques démangeaisons; Même résultat avec toujours une brillance assez impressionnante. Pour gagner du temps et éviter de jeter un surplus de décoction,  je fais une grosse quantité de décoction, et je congèle ce qui me reste dans des petits pots en plastique.

La décoction de lierre est l'alternative  qui m'a le plus convaincue : facile et rapide à faire,  gratuite car il y a du lierre partout autour de chez moi, on peut personnaliser la décoction selon nos envies ou les besoins de nos cheveux.

 

4ème alternative : le savon de marseille

Je n'ai pas testé cette solution, car j'ai été trop embalée par le lierre pour tenter autre chose. Si vous choisissez cette solution, il faut impérativement se rincer avec une eau vinaigrée (10% de vinaigre de cidre + 90% d'eau) pour contrer le coté très alcalin et rétablir le ph du cuir chevelu.

 

5ème alternative : le marron d'inde (le marron que l'on trouve en France, malgré son nom tromeur)

Il suffit de faire une décoction de marrons éclatés. Je n'ai pas eu le temps de tester non plus. Peut être lors d'un prochain message.

En fait, j'ai appris tellement de choses pendant ces quatre jours chez Moutsie, que je n'ai pas eu le temps de tout essayer. Mais j'ai un bocal de marrons dans un recoin de mon cellier, donc je pense essayer très prochainement...

Pour l'instant, je suis en pleine préparation de baume, crème, labelo pour lutter contre le froid sec de l'est que nous allons affronter très prochainement pour la Saint Nicolas...