On m'a interrogé dernièrement sur la meilleure méthode pour réaliser une huile de macération  optimum

Donc voici quelques conseils, qui ne sont pas les miens, mais qui viennent de mes stages et du livre "Cosmétiques, le geste écologique" de Pascaline Pavard et Moutsie.

Petite définition : une huile de macération ou macérât est une huile végétale de tournesol ou d'olive dans laquelle ont macéré  au soleil des plantes exemptes d'humidité pendant un à deux mois.

Il faut donc:

une huile de tournesol ou d'olive, de préférence bio et de première pression à froid. Vu que la préparation va rester un à deux mois au soleil, il ne faut pas utiliser des huiles fragiles. L'huile de tournesol est parfaite, car elle est riche en oméga 6 (lutte contre la déshydratation et pénètre profondément) et ne perd pas ses propriétés avec la chaleur.

des plantes "exemptes d'humidité", pour reprendre l'expression de Moutsie. Le mieux est de les ramasser , de les faire sécher sur un plateau pendant 24 à 48h et de réaliser en suivant le macérât.

Petite astuce : si le temps est humide et que les plantes ne veulent pas sécher en 48h, rajouter un peu de gros sel au fond du bocal, il absorbera l'eau non évaporée.

 

DSC_0071

Pour réaliser des macérâts maison, je vais me balader et je vois ce que je trouve, le plus simple (et pourtant la plus grande amie de la femme) étant quand même la pâquerette, ou bellis perenis en latin, ce qui signifie "Beauté éternelle", toute une promesse... Dernièrement, j'ai trouvé du millepertuis. Pour le reconnaître, c'est très facile: regardez à quoi il ressemble sur internet, puis si vous en voyez, pour être sûr, écrasez une fleur jaune entre vos doigts, ceux-ci doivent être teins en rouge. Puis regardez une feuille en transparence au soleil, vous verrez plein de micros trous. (d'où le nom de millpertuis) .

 

Pour la réalisation :

Stériliser un pot en verre ou le passer à l'alcool. Le remplir de plantes exemptes d'humidité au 3/4, sans tasser, puis recouvrir d'huile. Fermer et surtout noter la plante et la date sur le couvercle ou sur le pot. Laisser dans votre jardin au soleil pendant deux mois et secouer tous les deux ou trois jours.

 

Au bout de deux mois, filtrez avec un filtre à café. Cette macération se conservera au moins un an.

Voici mes macérats de pâquerettes et de citronnelle (un essai, on verra bien si cela éloigne les moustiques) et de millepertuis :

macérat (2)

macérat mill (2)

 

Quelques idées d'huile de macération :

- calendula (souci) : super plante pour le soin de la peau, notamment pour les enfants, pour la réalisation des liniments par exemple

- camomille romaine : apaise les peaux irritées

- lavande : toutes les espèces peuvent être utilisées pour toutes les peaux

- pâquerette : super pour le buste, mais pas que, action anti-inflammatoire, résorbent les ecchymoses

- millepertuis : "Le millepertuis est aux nerfs, ce que l'arnica est aux muscles". donc à utiliser en cas de sciatique, mais aussi en cas de brûlures légères.

 

A vos sécateurs, et bonne balade botanique.