Adage populaire :

"Si Femme savait, de la mélisse elle mettrait, jusque dans sa chemise"...

 

Nous, les filles, nous sommes, belles, intelligentes, talentueuses, douces et délicates, bref à un poil prêt, PAR-FAI-TES !!

Cependant, fallait bien que nous ayons quelques petits désagréments pour contrecarrer cette perfection, histoire que les mâles ne nous envient pas trop.

Et comme nous sommes hyper sympas, nos problèmes girly, et bien on leur en fait bénéficier grâce à des petites phrases du style :

"Pas ce soir, chéri, j'ai la migraine"

"Pas cette semaine, chéri, c'est pas la bonne période" (dans la vrai vie, du moins la mienne, c'est plutôt "arrête de m'emmm... tu m'énerves, les enfants m'énervent, le chien m'énerve, argrrrr, tout le monde m'énerve!!!!).

Pour calmer les hormones, je n'ai pas encore de solution, mais j'y travaille. Par contre pour le reste, les plantes peuvent être de très bonnes alliées.

Voici quelques astuces .

Pour la migraine :

- une petite infusion de fleurs de camomille (petit rappel : fleurs dans de l'eau froide que l'on amène à frémissement, laisser infuser 3 minutes à couvert, filtrer). J'en ai trouvé près de chez moi; Peut être en avez- vous croisé sans le savoir.ouvrez l'oeil!

camomille

- en massage : diluer dans une cuillère à café d'huile végétale quelconque (la tournesol fait très bien l'affaire) 4 à 5 gouttes d'huile essentielle de camomille romaine avec 2 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée. Appliquer sur le front et les tempes. (voir aussi le message du 21 janvire 2013, rubrique petits bobos)

Perso, je préfère le massage à la tisane, trop amère à mon gout.

 

Pour les règles douloureuses :

- en infusion : mélisse ! Il suffit d'en planter un pied dans le jardin et ça se propage partout.

- en massage : mélanger dans une cuillère à café d'huile d'arnica ou de paquerette (l'arnica des près) 3 gouttes d'huile essentielle d'estragon, 3 gouttes d'huile essentielle de lentisque pistachier, 3 gouttes d'huile essentielle de mélisse.

Si vous savez que la douleur va durer plusieurs jours, vous pouvez en préparer une quantité plus importante sans craindre une altération de la préparation (conservation : minimum un an).

 

Mais ne dites rien à votre homme et continuez à lui faire voir les pierres quelques jours par mois, ça nous vengera des nuits blanches dues à leur ronflement incessant...