Récemment, j'ai suivi la formation "Connaissance des huiles essentielles" de Myriam Soulet  (www.formationhuilesessentielles.fr).

Au cours du dernier module, Myriam nous informe qu'il existe un module sur l'aspect vibratoire des huiles essentielles.

Je n'ai aucune formation scientifique, mais je crois en la physique, en la chimie, mais certainement pas à un quelconque aspect "vibratoire" d'une huile essentielle. Pour moi, une huile essentielle est uniquement composée de molécules qui font que cela atténue les irritations, les douleurs, les cicatrices etc. Mais j'étais certaine qu'aucun effet "magique" pouvait émaner d'une huile essentielle.

 

Et puis, il s'est produit un évènement dans notre entourage qui m'a particulièrement affectée. J'ai senti que j'avais besoin d'aide pour passer le cap de cette douleur émotionnelle. J'ai donc appelé Myriam, au cas où son truc vibratoire pourrait marcher, en me disant qu' avec un peu de chance l'effet placebo marcherait sur moi... Et effectivement, suite à la prise de 2 gouttes d'huile essentielle de camomille noble, j'ai ressenti un grand mieux.

Du coup, je vais faire un petit topo sur les deux huiles essentielles que j'ai testées personnellement d'un point de vue "énergétique" (ce mot me convient plus que "vibratoire", trop éloigné de mon monde terre à terre).

Attention : je ne parle que de mon expérience personnelle, de la situation dans laquelle je me suis retrouvée et de la posologie que j'ai adoptée.

- huile essentielle de camomille noble (ou romaine) : suite à l'évènement triste qui s'est produit, j'avais besoin d'aide pour atténuer cette douleur émotionnelle omniprésente. J'ai pris 2 gouttes d'huile essentielle de camomille romaine dans un peu de miel deux fois par jours pendant deux jours. Cela m'a permis d'éloigner la douleur et de la gérer de façon plus rationnelle.

- Beaucoup plus léger, mais tout aussi intéressant : huile essentielle de palmarosa : j'ai 37 ans, cela fait donc 37 ans (voire peut-être même un peu plus...) que j'ai une relation "mouvementée" avec ma mère. Vous me direz, quelle fille n'a pas de relation conflictuelle avec sa mère???? Ma mère sait être toujours présente quand j'en ai besoin... et aussi quand je n'en ai pas besoin, avec toujours un petit mot pour me dire que je ne fais pas bien ci, que j'aurais du faire ça..... Arrrrr ça m'énerve!!!! il y a deux ans, je remplace mon déo bio pas trés efficace contre une goutte d'huile essentielle de palmarosa sur chaque aisselle : cela ne bloque pas la transpiration, mais bloque les mauvaises odeurs. On me dit même que ça sent bon les fleurs dans mon bureau.  Bizarrement, en même temps, ma relation avec ma mère s'améliore... Elle m'envoie toujours des petites piques, mais cela ne me dérange plus. Du coup, il y a moins de tension entre nous, et de fil en aiguille, forcément, de moins en moins de piques.... Et bien c'est ça, l'effet énergétique de cette huile, ou si vous préférez, c'est le 2ème effet palmarosa : elle nous aide à accepter nos mères et les aimer comme elles sont, et elle nous aide aussi à nous accepter telles que nous sommes, sans culpabiliser.

Petite cerise sur le gâteau familial : je ne déteste plus (trop...) cette ..... de Lilas, 4 ans et demi, qui se jette sur MON fils dès qu'elle le voit et qui l'embrasse comme s'il était à elle!!! Enfin, je ne la déteste plus, mais je ne la porte pas non plus dans mon coeur, faut pas attendre de trop grand miracle non plus! C'est pour cela qu'on parle d'un effet vibratoire et non pas magique....

effet