huiles ess

 

En ce début d'année scolaire, j'ai décidé de repartir de la base.

Une huile essentielle est puissante. Elle peut faire des miracles. Mais, avant toute utilisation, il faut vraiment étudier la composition et surtout les contre-indications.

Vous ne trouverez rien de très rigolo dans ce message, mais une liste des principales contre-indications.

Allez, dans 10 minutes, interro surprise!

 

Les huiles essentielles interdites en cas de cancer hormonal :

Anis vert, anis étoilé (badiane), camomille allemande, cèdres, cyprès, eucalyptus globulus, fenouil, genévrier, myrte vert, niaouli, patchouli, petite pervenche, ravensare, romarin à verbénone, sauge sclarée, sauge officinale

Certaines autres peuvent avoir des inter-actions, il vaut mieux donc toujours se renseigner auprès de votre médecin ou pharmacien.

NB : en huile végétale, il vaut mieux éviter onagre et bourrache qui sont des phyto-oestrogènes.



Liste des huiles essentielle interdites aux nourrissons et jeunes enfants :

absinthe, achillées, aneth, anis étoilé, anis vert, armoise, basilic camphré, boldo, buchus, cajeput, calaments, camphrier du Japon, cannelle, cardamome, carotte, carvi, cèdres, céleri, chenopode, ciste, citron, citronnelle, curcuma, cyprès bleu,épinette noire, eucalyptus globulus, germandrées, gingembre, hysope officinale, lavande stoechade, lédon, litsée, lémon grass, lentisque, livèche, mélisse, menthe sauf la menthe poivrée et bergamote (interdite tout de même pour les bébés) et la menthe pouliot, moutarde noire, muscade, myrrhe, myrte vert, origan sauf marjolaine, patchouli, persil, ravensare, romarin à camphre, romarin à verbénone, sauge, souchet, tagete, thuya, zedoaire.

A utiliser avec précaution : giroflier, hélichryse, niaouli

 

Les huiles essentielles les plus courantes totalement interdites pendant toute la grossesse :

absinthe, achillées, acores, aneth, anis étoilé, armoise, aunée, balsamite, basilic camphré, boldo, buchus, cajeput, calament, camphrier du Japon, cannelle, carvi, cèdres, céleri cultivé, chenopode, curcuma, cyprès bleu et vert, eucalyptus dives (mentholé), eucalyptus polybractea à cryptone, fenouil doux, germandrées, hysope officinale, lantana, lavande stoechade, lédon de groenland, menthe sauf la menthe bergamote, moutarde noire, myrique baumier, origan sauf origan compact, persil (simple, frisé), ravensare, romarin à camphre, romarin à verbénone, rue odorante, sabine, santoline, sapin baumier, sapin blanc, sassafras, sauge, souchet, tagete, thuya, zedoaire.

 

Les huiles essentielles autorisées les 2ème et 3ème trimestres en respectant les voies d'administration et les posologies :

arbre à thé, basilic, bergamote, bois de ho, bois de rose, camomille, cardamome, ciste, citron, estragon, eucalyptus radié, eucalyptus citronné, gaulthérie, genevrier, géranium rosat, gingembre, inule odorante, laurier noble, lavande aspic, lavande vraie, lavandin super, lentisque pistachier, mandarine, myrrhe amère, palmarosa, petit grain bigarade, ravintsara, rose, tanaisie, thym à thujanol, verveine citronnée, ylang-ylang.